Le 7 - Les dépêches http://www.le7.info/ 2020-07-10T01:30:14Z Laurent Brunet contact@7apoitiers.fr http://le7.info/favicon7.ico Basket - Le poste 4 Christopher McKnight signe au PB86 2020-07-09T18:31:32Z Arnault Varanne avaranne@np-i.fr 15306 <p>Le Poitiers Basket 86 poursuit son recrutement en vue de la saison 2020-2021. Apr&egrave;s Thomas Prost, Akeem Williams et Laurence Ekperigin, J&eacute;r&ocirc;me Navier a obtenu la signature d&rsquo;un vieux routier de la la Pro B : Christopher McKnight. Ce poste 4 am&eacute;ricain est bien connu du c&ocirc;t&eacute; de Nantes, o&ugrave; il a jou&eacute; entre 2016 et 2018 aux c&ocirc;t&eacute;s de&hellip; Laurence Ekpergin. Il avait port&eacute; les couleurs de Charleville-M&eacute;zi&egrave;res (o&ugrave; il a jou&eacute; avec Akeem Williams) et a aussi&nbsp;suppl&eacute;&eacute;&nbsp;Tyren Johnson du c&ocirc;t&eacute; de Blois en 2018-2019 (11 matchs, 10,4pts, 5,3rbds). La saison pass&eacute;e, il &eacute;voluait dans l&rsquo;&eacute;mirat de Bahrein. Avec l&rsquo;arriv&eacute;e de McKnight, le PB86 est presque au complet. Reste au staff technique &agrave; trouver un poste 2/3 qui ne pourra pas &ecirc;tre Am&eacute;ricain. &nbsp;<br /> <br /> <strong>L&rsquo;effectif 2020-2021 : </strong>Akeem Williams, Thomas Prost, Abdoulaye Mbaye, Kevin Mendy, Cl&eacute;ment Desmont, Christopher McKnight, Jim Seymour, Laurence Ekperigin.&nbsp;</p> Poitiers - Accord trouvé à l'Ehpad des Feuillants 2020-07-09T15:53:32Z Claire Brugier cbrugier@le7.info 15305 <p>Le personnel de l&#39;Ehpad des Feuillants, &agrave; Poitiers, a lev&eacute; en d&eacute;but de semaine <a href="https://www.le7.info/article/15266-poitiers-le-personnel-de-lehpad-des-feuillants-en-greve">la gr&egrave;ve d&eacute;but&eacute;e le 30 juin</a>. Un accord a &eacute;t&eacute; sign&eacute; vendredi dernier avec la direction de Vivalto Vie, qui g&egrave;re cet &eacute;tablissement et six autres sur le d&eacute;partement.&nbsp; <em>&quot;Nous avons obtenu que les petits contrats et CDD qui ont d&eacute;j&agrave; travaill&eacute; dans l&#39;&eacute;tablissement soient repris en priorit&eacute;, qu&#39;une prime de 500&euro; soit vers&eacute;e &agrave; tous les salari&eacute;s des Feuillants, sans condition, et que soit &eacute;galement vers&eacute;e la prime de 1 000&euro; de l&#39;Etat</em>, explique Alexa Muenimamnu, d&eacute;l&eacute;gu&eacute;e CGT du personnel. <em>La direction nous a &eacute;galement assur&eacute;s qu&#39;elle avait command&eacute; du mat&eacute;riel pour les r&eacute;sidents (</em>ndlr,78)<em>.&quot;</em> Notamment des chaises de douche inclinables, qui faisaient cruellement d&eacute;faut. <em>&quot;Nous avions &eacute;galement demand&eacute; de l&#39;eau aux trois &eacute;tages de l&#39;&eacute;tablissements car l&#39;&eacute;t&eacute;, au 3<sup>e</sup>, il fait 37&deg;C. La direction s&#39;est engag&eacute;e &agrave; installer de petits frigos &agrave; chaque &eacute;tage.&quot; </em></p> Musée Sainte-Croix - Sous les trains, des siècles de vie 2020-07-09T14:31:30Z Arnault Varanne avaranne@np-i.fr 15303 <p style="text-align:justify">Le mus&eacute;e Sainte-Croix de Poitiers accueille depuis aujourd&rsquo;hui une exposition intitul&eacute;e &laquo;&nbsp;L&rsquo;arch&eacute;ologie &agrave; grande vitesse&nbsp;&raquo;,&nbsp;fruit des cinquante chantiers de fouille r&eacute;alis&eacute;s de 2009 &agrave; 2013, tout au long du trac&eacute; de la Ligne ferroviaire &agrave; grande vitesse entre Tours et Bordeaux. D&eacute;j&agrave; vue par 55&nbsp;000 personnes &agrave; Bordeaux, au Grand-Pressigny et en Touraine, l&rsquo;expo pr&eacute;sente des pi&egrave;ces fascinantes. A commencer par cette plume de dinosaure d&eacute;couverte par l&rsquo;&eacute;quipe Palaios de l&rsquo;universit&eacute; de Poitiers sur le site de Jaunay-Marigny. Elle daterait de 100 millions d&rsquo;ann&eacute;es. Autre objet remarquable&nbsp;: une poulie en bois de l&rsquo;&eacute;poque antique, exhum&eacute;e &agrave; Marigny-Brizay. Du pal&eacute;olithique &agrave; l&rsquo;&eacute;poque moderne,&nbsp;&laquo;&nbsp;L&rsquo;arch&eacute;ologie &agrave; grande vitesse&nbsp;&raquo; renseigne sur les us et coutumes des chasseurs de la Pr&eacute;histoire, la mani&egrave;re dont &eacute;taient constitu&eacute;es les fermes gauloises, les pratiques fun&eacute;raires et cultuelles du N&eacute;olithique et de l&rsquo;&acirc;ge du bronze... A voir jusqu&rsquo;au 6 d&eacute;cembre. Des vid&eacute;os et reconstitutions 3D permettent d&rsquo;agr&eacute;menter la visite.</p> Politique - Paul Fromonteil est décédé 2020-07-09T10:00:44Z Arnault Varanne avaranne@np-i.fr 15302 <p>Ancien conseiller r&eacute;gional de Poitou-Charentes (1983-2010), le communiste Paul Fromonteil s&#39;est &eacute;teint hier &agrave; l&#39;&acirc;ge de 89 ans. Ex-premier secr&eacute;taire de la f&eacute;d&eacute;ration communiste de la Vienne, il &eacute;tait une figure du paysage politique local, notamment &agrave; Ch&acirc;tellerault. Paul Fromonteil fut en effet adjoint au maire entre 1983 et 2008. En 2013, Le 7 avait consacr&eacute; un portrait &agrave; ce proche de Georges Marchais et infatigable d&eacute;fenseur des relations entre la France et le Vietnam. Sa m&eacute;moire est aujourd&#39;hui salu&eacute;e par de nombreuses personnalit&eacute;s politiques.&nbsp;<br /> <br /> <strong>A lire aussi&nbsp;</strong></p> <p><a href="https://www.le7.info/article/11359-il-a-le-look-coco">Paul Fromonteil : il a le look &quot;Coco&quot; </a></p> <p>Triste d&#39;apprendre la disparition de Paul Fromonteil, ancien collab de G.Marchais, VP &agrave; la r&eacute;gion Poitou Charrentes et pdt de l&#39;asso des v&eacute;t&eacute;rans du PCF. Du Vietnam aux all&eacute;es de la Fete de l&#39;Huma, Paul &eacute;tait la conviction et l&#39;ouverture, l&#39;esprit de r&eacute;sistance et d&#39;initiative</p> <p>&mdash; Fabien Roussel (@Fabien_Rssl) <a href="https://twitter.com/Fabien_Rssl/status/1280962196944687110?ref_src=twsrc%5Etfw">July 8, 2020</a></p> Université : 350 étudiants bénéficient de colis alimentaires cet été 2020-07-08T11:13:06Z Romain Mudrak rmudrak@np-i.fr 15283 <p>Avec le confinement et la crise &eacute;conomique que l&#39;on conna&icirc;t, des centaines d&#39;&eacute;tudiants poitevins rencontrent des difficult&eacute;s financi&egrave;res in&eacute;dites depuis plusieurs mois. Ceux qui restent &agrave; Poitiers cet &eacute;t&eacute; peuvent b&eacute;n&eacute;ficier de colis alimentaires : produits secs, laitages et produits frais (fruits, &oelig;ufs, l&eacute;gumes issus pour beaucoup de producteurs locaux), ainsi que des produits d&rsquo;hygi&egrave;ne. Ils sont pr&egrave;s de 350. La distribution se d&eacute;roule tous les jeudis depuis le 4 juin. Les &eacute;tudiants doivent s&#39;inscrire au pr&eacute;alable sur le site Internet de l&#39;universit&eacute; pour r&eacute;server un cr&eacute;neau. Cette op&eacute;ration, pilot&eacute;e par l&#39;universit&eacute;, le Crous et l&#39;Afev, avec le soutien de la R&eacute;gion et de la Banque alimentaire, est r&eacute;serv&eacute;e aux &eacute;tudiants inscrits &agrave; l&#39;&eacute;picerie sociale et &agrave; ceux qui ont b&eacute;n&eacute;fici&eacute; du dispositif d&#39;urgence pendant le confinement.<br /> <br /> <em>(photo : DR Universit&eacute; de Poitiers)</em></p> Cyclisme - Cecilie Uttrup Ludwig, deux ans de plus à la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope 2020-07-06T11:08:18Z Steve Henot shenot@le7.info 15279 <p>Une bonne nouvelle de plus pour la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope ! Ce lundi, l&#39;&eacute;quipe de cyclisme f&eacute;minin bas&eacute;e dans la Vienne a officialis&eacute; la prolongation de la Danoise Cecilie Uttrup Ludwig pour deux saisons suppl&eacute;mentaires. Tr&egrave;s attendue, cette signature permet au team d&#39;envisager l&#39;avenir avec s&eacute;r&eacute;nit&eacute; et surtout, un effectif consolid&eacute;. &quot;<em>Nous n&rsquo;avons malheureusement pas eu la chance de voir Cecilie sous nos couleurs en comp&eacute;tition&nbsp;officielle,&nbsp;mais elle s&rsquo;est tr&egrave;s vite int&eacute;gr&eacute;e au sein de notre famille, et cette prolongation est tellement naturelle</em>, commente le manager, Stephen Delcourt.<em>&nbsp;</em><em>L&rsquo;effectif sera tr&egrave;s stable pour les prochaines saisons ce qui va nous permettre de travailler tr&egrave;s t&ocirc;t collectivement pour atteindre nos objectifs. (Cecilie) est tr&egrave;s professionnelle et constructive, nous pouvons compter sur elle pour travailler avec nos partenaires techniques afin de rendre notre meilleur notre mat&eacute;riel. Avec Emilia on peut compter sur deux leaders qui vont &eacute;galement transmettre &agrave; nos jeunes fran&ccedil;aises la culture de la performance et du travail collectif.&quot;</em></p> <p><iframe frameborder="0" height="1099" scrolling="no" src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FFDJNouvelleAquitaineFuturoscope%2Fposts%2F3181481468607289&amp;show_text=true&amp;width=552&amp;height=1099&amp;appId" style="border:none;overflow:hidden" width="552"></iframe></p> Indycar - Simon Pagenaud arrache la 3e place à Indianapolis 2020-07-05T12:07:59Z Steve Henot shenot@le7.info 15277 <p>C&#39;est une belle remontada que s&#39;est offert Simon Pagenaud, cette nuit, sur le circuit de l&#39;Indianapolis Motor Speedway. Vingti&egrave;me sur la ligne de d&eacute;part, apr&egrave;s des probl&egrave;mes de r&eacute;glages lors des qualifications, le natif de Montmorillon est finalement parvenu &agrave; remonter 17 places et &agrave; se classer 3<sup>e</sup> de la course. Un nouveau podium qui lui permet de figurer &agrave; la 2<sup>e</sup> place du championnat (75 points), derri&egrave;re Scott Dixon (104 points), vainqueur des deux premi&egrave;res &eacute;preuves de la saison. Le week-end prochain, deux courses seront au programme de l&#39;Indycar&nbsp;sur le circuit de Road America.</p> <p><iframe frameborder="0" height="517" scrolling="no" src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsimonpagenaud%2Fposts%2F2653972981494176&amp;show_text=true&amp;width=552&amp;height=517&amp;appId" style="border:none;overflow:hidden" width="552"></iframe></p> Poitiers - Un incendie ravage une habitation, un pompier blessé dans l'opération 2020-07-05T11:48:18Z Steve Henot shenot@le7.info 15276 <p>Ce dimanche, peu avant 4h du matin, un incendie s&#39;est d&eacute;clar&eacute; dans une habitation situ&eacute;e avenue de Nantes, &agrave; Poitiers. Les fum&eacute;es se sont rapidement propag&eacute;es dans la cage d&#39;escalier embras&eacute;e, jusque dans les combles. D&eacute;p&ecirc;ch&eacute;s sur place, les sapeurs-pompiers ont d&#39;abord proc&eacute;d&eacute; &agrave; la mise en s&eacute;curit&eacute; d&#39;une personne habitant au premier &eacute;tage du b&acirc;timent. Deux lances ont &eacute;t&eacute; n&eacute;cessaires pour circonscrire l&#39;incendie, les op&eacute;rations ont &eacute;t&eacute; rendues d&eacute;licates par l&#39;&eacute;tat tr&egrave;s fragile du b&acirc;timent. Durant le d&eacute;garnissage, le toit s&#39;est effondr&eacute;, faisant chuter l&#39;un des 23 pompiers mobilis&eacute;s de plus de deux m&egrave;tres. Bless&eacute; au pied, le soldat du feu est en observation au CHU. L&#39;op&eacute;ration, de longue dur&eacute;e, s&#39;est termin&eacute;e &agrave; 7h52. Deux personnes devront &ecirc;tre relog&eacute;es, l&#39;habitation n&#39;&eacute;tant plus suffisamment s&eacute;curis&eacute;e. Une enqu&ecirc;te est en cours afin de d&eacute;terminer les circonstances exactes de l&#39;incendie.</p> Le Département vote une "prime Covid" de 500€ pour les aides à domicile 2020-07-03T13:23:37Z Romain Mudrak rmudrak@np-i.fr 15272 <p>R&eacute;unis ce matin en session, les &eacute;lus du Conseil d&eacute;partemental de la Vienne ont adopt&eacute; le versement d&#39;un <em>&quot;ch&egrave;que merci&quot; </em>de 500&euro; aux aides &agrave; domiciles qui ont continu&eacute; &agrave; s&#39;occuper des personnes &acirc;g&eacute;es pendant le confinement. Ne sont pas concern&eacute;s les salari&eacute;s qui ont &eacute;t&eacute; arr&ecirc;t&eacute;s entre le 16 mars et le&nbsp;10 mai pour diverses raisons, ainsi que&nbsp;ceux qui ont travaill&eacute; moins de quatre semaines sur cette p&eacute;riode. Au total, 1 398 salari&eacute;s de structures associatives ou priv&eacute;es d&#39;aide &agrave; domicile&nbsp;recevront prochainement la prime. Pour le D&eacute;partement, cela repr&eacute;sente un budget de 279 000&euro;. Les aides &agrave; domicile -essentiellement des femmes-, rest&eacute;es en premi&egrave;re ligne pendant la crise, &eacute;taient apparues comme les &quot;<em>grandes oubli&eacute;es de la prime Covid</em>&quot;, comme le constatait r&eacute;cemment dans nos colonnes Jean-Louis Guilbaud, pr&eacute;sident de l&#39;ADMR86, acteur principal du maintien &agrave; domicile dans la Vienne. L&#39;ADMR 86 emploie 1 020 agents. &quot;<em>Il s&#39;agit enfin d&#39;une marque de reconnaissance pour le travail effectu&eacute;</em>&quot;, a r&eacute;agi ce dernier en fin de matin&eacute;e. A noter que les assistants familiaux, salari&eacute;s du D&eacute;partement qui sont intervenus aupr&egrave;s des enfants, verront leur travail &eacute;galement valoris&eacute; &agrave; hauteur de 500&euro;. Les d&eacute;bats ont &eacute;t&eacute; anim&eacute;s ce matin puisqu&#39;au nom des &eacute;lus de gauche,&nbsp;Sandrine Martin a plaid&eacute; pour une &quot;<em>revalorisation du budget allou&eacute; au maintien &agrave; domicile des personnes &acirc;g&eacute;es (APA...), afin de revaloriser les salaires de ces personnels. La question, c&#39;est comment faire en sorte qu&rsquo;on valorise ces emplois en permettant que les salaires augmentent ?&quot;&nbsp;</em></p> Apprentissage : la tendance s'améliore dans la Vienne 2020-07-03T12:36:09Z Romain Mudrak rmudrak@np-i.fr 15271 <p>Les chiffres de l&#39;apprentissage s&#39;am&eacute;liorent dans la Vienne. <a href="https://www.le7.info/article/15154-lapprentissage-frappe-en-plein-vol">En juin, la situation semblait tr&egrave;s pr&eacute;occupante.</a> Hier, tous les acteurs de l&#39;apprentissage (chambres consulaires, industrie, Education nationale...) &eacute;taient r&eacute;unis au Futuroscope pour partager leur enthousiasme et mobiliser les troupes. A la Maison de la formation, g&eacute;r&eacute;e par la Chambre de commerce et d&#39;industrie, les inscriptions des jeunes sont pass&eacute;es en un mois de -50% &agrave; -7% par rapport &agrave; la m&ecirc;me p&eacute;riode de l&#39;ann&eacute;e derni&egrave;re. Idem, les propositions de recrutement d&#39;apprentis ont rebondi, sans pour autant atteindre leur niveau pr&eacute;c&eacute;dent. Elles sont encore en baisse de 15%, contre 40% d&eacute;but juin. Toutefois, &quot;<em>le nombre de &laquo;&nbsp;mariages&nbsp;&raquo; apprentis/entreprises est rigoureusement identique par rapport &agrave; la m&ecirc;me date en 2019</em> &quot;. A la Chambre de m&eacute;tiers et de l&#39;artisanat, la pr&eacute;sidente Karine Desroses se f&eacute;licite de &quot;<em>retrouver des chiffres proches de la normale dans plusieurs sections, notamment fleuristerie, coiffure, alimentaire...</em>&quot;. L&#39;Union des m&eacute;tiers de la m&eacute;tallurgie qui pilote le CFA de l&#39;industrie, tout comme l&#39;Acad&eacute;mie de Poitiers, qui accueille 1 200 apprentis chaque ann&eacute;e dans ses fili&egrave;res, sont &eacute;galement optimistes. Enfin, les chiffres apparaissent encourageants au CFA du b&acirc;timent o&ugrave; le d&eacute;ficit de jeunes est pass&eacute; de -30% il y a un mois &agrave; -15% aujourd&#39;hui. &quot;<em>Les entreprises reprennent confiance et les offres de contrats d&#39;apprentissage affluent</em> &quot;, pr&eacute;cise-t-on rue de Chantejeau &agrave; Saint-Beno&icirc;t. Les employeurs &eacute;taient moiti&eacute; moins nombreux il y a un mois. La diff&eacute;rence par rapport &agrave; une ann&eacute;e normale n&#39;est plus que de 10% maintenant.</p> <p>Les primes offertes aux employeurs d&#39;apprentis ne sont sans doute pas &eacute;trang&egrave;res &agrave; ce renversement de tendance. De m&ecirc;me, les jeunes pourront d&eacute;buter leur cursus en septembre pendant six mois, m&ecirc;me sans avoir trouv&eacute; de ma&icirc;tre d&#39;apprentissage, ce qui laisse un d&eacute;lai suppl&eacute;mentaire. A noter que trois &eacute;l&egrave;ves du Campus des m&eacute;tiers se sont distingu&eacute;s cette semaine dans les &eacute;preuves r&eacute;gionales des Olympiades des m&eacute;tiers : Emeric Labat (notre photo) s&#39;est impos&eacute;e dans la section art floral &agrave; Poitiers, Baptiste Delage, en premi&egrave;re ann&eacute;e de brevet de ma&icirc;trise, a remport&eacute; la m&eacute;daille d&#39;or en p&acirc;tisserie &agrave; Mont-de-Marsan, enfin Chlo&eacute; Javerliac, en premi&egrave;re ann&eacute;e de brevet de ma&icirc;trise &agrave; Poitiers, est devenue la meilleure apprentie coiffeuse de la r&eacute;gion. Tous les deux repr&eacute;senteront la Nouvelle-Aquitaine lors de la finale nationale en fin d&#39;ann&eacute;e &agrave; Lyon.</p>