Basket - Vaincre ou mourir pour le PB86

Le Poitiers Basket 86 abat ce soir à domicile sa dernière carte en vue du maintien. Ce sera face à Saint-Quentin, l’un des gros bras du championnat. L’arrière Raymond Cowels III débutera sous ses nouvelles couleurs.

Arnault Varanne

Le7.info

On a déjà tout dit, tout écrit, et plus encore, sur la saison du PB86, ses carences récurrentes, ses errements fatals, ses changements d’entraîneurs, de joueurs… Alors à quelques heures de défier Saint-Quentin, une équipe du Top 3, on va essayer d’être synthétique : soit Poitiers bat le SQBB et il maintiendra l'espoir, soit il périt et la réception de Saint-Chamond (17e), dimanche, aura une valeur plus relative. « Dans un monde idéal, il faudrait aussi que Saint-Chamond soit battu par Antibes ce soir pour être à égalité dimanche », observe Andy Thornton-Jones. Lequel s’empresse de préciser : « Nous devons nous concentrer sur nous-mêmes. » Car il y a du boulot, d’autant que deux nouvelles pièces a priori majeures sont venues s’ajouter au puzzle. Ivan Ramljak a fait ses grands débuts mardi contre Denain. L’international croate a livré une prestation sérieuse sans être transcendante. L’arrière américain Raymond Cowels débutera, lui, ce soir. « Il retrouve ses sensations et devrait pouvoir nous apporter au scoring et dans la connaissance du jeu… »

Reste que l’opposition sera encore un cran au-dessus de Denain. Après un exercice 2019-2020 délicat (17e avant l’arrêt des championnats), les Picards ont recruté malin et jouent les troubles-fête parmi les cadors. « Ils ont réussi à se renforcer avec des joueurs de talent. Julien (Mahé) fait du bon boulot à la baguette, la mayonnaise a bien pris. Bravo à eux », reconnaît l’entraîneur poitevin. Il y a moins d’un mois, dans l’Aisne, ses ouailles avaient d’ailleurs pris une grosse valise (110-81), giflés par le probable MVP de la division, Hugo Besson. Mais le meilleur marqueur de Pro B, incertain ce soir, n’est pas la seule menace offensive, loin de là ! En son absence mardi, l’ailier Lien Philipp a livré un récital contre Evreux : 29pts, 18rbds, 43 d’évaluation. Il faudra assurément limiter son rendement, tout comme celui de l’intérieur Ryan Rhoomes, du génial meneur Parker Cartwright-Jackson -meilleur intercepteur de Pro B-, de l’ailier anglais Akwasi Yeboah. Benoît Gillet, Timothée Bazile sont aussi au diapason. 

En résumé, Kevin Mendy et ses coéquipiers devront hausser leur niveau d’intensité, d’agressivité défensive et d’adresse. Mardi, ils ont shooté à 35% avec un pourcentage sur la ligne des lancers francs indigne (57%). Le maintien est au minimum à ce prix à quatre journées de la fin d’une saison déjà très éprouvante. 

23e journée de Pro B, Poitiers Basket 86 (18e, 6v-24d) vs Saint-Quentin BB (3e, 20v-10d), vendredi 4 juin, 19h à la salle Jean-Pierre-Garnier. Arbitrage de MM. Vigne, Monsire et Julien. A suivre sur lnb.tv.

DR Stéphane Glésaz
Publicité

À lire aussi ...