Amadeus Mozza est là

Artiste installé à Châtellerault, Amadeus Mozza vient de sortir son tout premier EP sur les plateformes de streaming. Ses cinq titres dévoilent une pop électro acidulée, qui rêve de s’exporter à l’international.

Steve Henot

Le7.info

Impossible de le louper avec son costume flashy, son lipstick bleu cyan et ses lunettes des plus farfelues. Amadeus Mozza -on vous laisse apprécier le « nom valise »- a un look bien à lui, qui donne le ton de son univers musical. Depuis la fin 2016, l’artiste creuse son sillon dans la pop électro internationale, citant des inspirations éclectiques (Billie Ellish, Björk, Philippe Katerine, Queen). « Je me suis lancé dans ce projet solo après un moment difficile. Je voulais quelque chose de dansant, de plus fun », confie Anthony Baril, de son vrai nom.

Après deux premiers singles sortis en 2017, le musicien vendéen d’origine vient d’accoucher d’un premier EP, PackCage, disponible depuis le 24 septembre sur toutes les plateformes de streaming. A travers des textes mêlant le français et l’anglais, il incarne un anti-héros grinçant, cynique à souhait, pour mieux « détourner les codes du marketing et de la société de consommation ». Ses années dans le graphisme publicitaire ne sont pas étrangères à cette direction, laquelle est aussi le produit d’une réflexion confinée. « Ça m’a donné envie de me professionnaliser. »

Des contacts aux Etats-Unis et en Italie

La scène peut donc attendre pour Amadeus Mozza. « Avant, on était trois. Là, je prends mon temps pour adapter le set live en solo et travailler davantage la communication avec le public », explique Anthony, qui s’est déjà produit au Plan B, au kiosque de Blossac et au festival Biard dans les airs. En attendant des opportunités de dates, il boucle le pressage des vinyles, financés grâce à une campagne de crowdfunding réussie. « J’ai beaucoup de gratitude pour ceux qui me suivent. » Intermittent du spectacle depuis 2019, il goûte cette période de « plein bourgeonnement », stimulante. Et espère connaître le même destin que le fromage auquel renvoie en partie son nom de scène, désormais… le plus consommé en France.

Site Internet : amadeusmozza.com.

DR

À lire aussi ...