Une Cité "encrée" dans l’histoire

Depuis le début des années 2000, le quartier ancien de Montmorillon abrite une multitude de boutiques dédiées au livre. Relieurs, calligraphes et illustrateurs partagent l’espace avec les libraires. Avis aux amateurs de belles lettres !

Marc-Antoine Lainé

Le7.info

Journée ensoleillée à Montmorillon. Après avoir déjeuné place du Maréchal-Leclerc, je me dirige vers la vieille ville. Passé le Vieux pont de la Gartempe, j’arrive au pied de la Cité de l’écrit. Je suis rapidement séduit par le charme des rues étroites et des bâtisses à colombage, qui dénotent avec le style plus moderne du centre-ville. On entend les oiseaux chanter. Il respire un parfum ancien qui rappelle les citadelles moyenâgeuses. Ici, le livre est roi.

Au fil des rues, je découvre des boutiques toutes plus atypiques les unes que les autres. Je fais une première halte chez Monsieur Yang, maître dans l’art de la calligraphie chinoise. Quelques mètres plus loin, je m’arrête à nouveau Au Cœur de Papier, où Élise Haudiquert est spécialiste de la restauration de documents. Plus loin encore, je m’initie à l’histoire de la calligraphie à l’ARTelier de la Gartempe, en compagnie de Sylvie Edeline. Tous ces artisans partagent la même passion del’écriture et du livre. Le charme opère.

À la Cité de l’écrit, le temps file sans que l’on y prête attention. Je croise des touristes britanniques venus spécialement d’Angleterre pour visiter Montmorillon et ses alentours. Ils me conseillent d’aller faire un tour à la Roseraie. Dans ce jardin consacré aux écrivains, plusieurs passionnés de littérature se sont réunis pour une pause poétique. Comme tous les jours de l’été.

Cité de l’écrit, à Montmorillon. Démonstrations gratuites d’artisans, tous les jours de l’été. Renseignements au 05 49 83 03 03.

Publicité

À lire aussi ...