À l’heure du changement

Hier, à l’occasion de sa conférence de presse de rentrée, la rectrice Anne Bisagni-Faure a dévoilé les grands projets de l’année scolaire à venir. Et insisté sur l’importance de « l’action pédagogique ».

Marc-Antoine Lainé

Le7.info

Demain matin, 69 690 élèves regagneront les bancs des écoles, collèges et lycées du département. La rectrice Anne Bisagni-Faure honorera, quant à elle, sa première rentrée scolaire dans l’académie. Hier, à l’occasion de sa conférence de presse annuelle, elle a expliqué la préparer depuis sa prise de fonctions, en mars dernier. Et pour cause. « C’est un vrai temps fort dans la mise en œuvre de la refondation de l’école de la République. » Socle commun, nouveaux cycles et programmes, mode d’évaluation, diplôme national du brevet... Les changements sont nombreux. « Cette rentrée est placée sous le signe de l’action pédagogique, insiste Anne Bisagni-Faure. Nous nous sommes fixé quatre priorités pour l’année scolaire à venir, à savoir la formation, la lutte contre les inégalités, l’orientation et la relation école-famille. »

La rectrice a profité de sa conférence de presse pour souligner la baisse du nombre de décrocheurs dans l’académie, la signature de deux protocoles ruralité et la création de 95 emplois d’enseignement (40 dans le 1er degré, 55 dans le 2nd degré). « Depuis 2012, 770,5 emplois ont été créés dans l’académie. Cela montre que nous investissons beaucoup pour assurer le suivi pédagogique et la réussite des élèves. » Du côté du second degré, le rectorat mettra en place, dès le mois de septembre, un « observatoire » destiné à surveiller l’entrée en vigueur de la réforme du collège. Plusieurs réunions seront organisées avec les corps d’inspection, en complément de trois journées de formation pour chacun des personnels enseignants de l’académie.

Publicité

À lire aussi ...